Une position qui fait l’unanimité au sein de la section du parti.

Voilà encore une position de l’UDC Vaud qui ne devrait pas manquer de faire réagir. Ce matin, dans le cadre d’un message publié sur les réseaux sociaux, la section vaudoise du premier parti de Suisse a fait savoir qu’elle s’opposait à l’accueil des “migrants climatiques valaisans” malgré les lourdes tempêtes de neige qui se sont abattues récemment sur toute la région montagneuse du canton, à l’image de Zinal, qui a dû être évacué ce week-end. “C’est encore un prétexte pour nous envahir et nous imposer leur loi” argumente Edgar Chollet, élu vaudois de l’UDC contacté par le JDAPP.

La dimension exceptionnelle des conditions climatiques est, en outre, niée par le parti. “Il faut arrêter de se victimiser. Moi je vois, y a 1 mois, y a aussi bien neigé sur Echallens, là où j’habite. Mais c’est pas pour autant que je suis allé à Genève! J’ai mis des bonnes chaussures, j’ai mis les pneus hiver sur la Punto, pis je suis allé au travail, comme tout le monde!” argumente Edgar Chollet, qui ajoute : “Pis bon, j’ai regardé le JT hier : Darius il disait qu’il faisait très chaud en Australie alors faut arrêter : il peut pas faire en même temps froid et chaud. De toute façon, je vais voter oui à No Billag parce que les médias nous mentent.”

Le message a immédiatement été condamné par l’ensemble des autres partis, dénonçant notamment une position radicale et discriminatoire. A cet égard, Edgar Chollet n’a pas manqué de nous transmettre le fond de sa pensée : “Je suis pas raciste! La preuve : j’ai un très bon ami valaisan et je bois même du fendant de temps à autres.”

Image : Pixabay/Free-Photos