Cette reconversion professionnelle est apparue comme une évidence à l’ensemble de ses collègues.

Johann Schneider-Ammann ne passera vraisemblablement pas par la case chômage. Alors que le conseiller fédéral a annoncé ce matin qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat en 2019, il en a profité pour expliquer au JDAPP quelles étaient ses aspirations pour le futur. “Rire, c’est bon pour la santé, selon un dicton populaire” a-t-il d’abord confié avant de s’assoupir une première fois. Quelques minutes plus tard, il explique : “Comme moi, vous en avez déjà sûrement fait l’expérience.”

Johann Schneider-Ammann n’a pas manqué d’argumenter cette soudaine réorientation professionnelle. Selon lui, il possède un curriculum vitae bien fourni pour prétendre à un tel poste : “Pendant huit ans, j’ai fait croire que je faisais quelque chose alors que je ne faisais en réalité rien du tout. Je crois que je suis donc un excellent mime. Et les clowns, ça fait beaucoup de mime” a-t-il expliqué avant de s’assoupir à nouveau. Plus spécifiquement, Johann Schneider-Ammann explique qu’il est passionné par le monde des marionnettes : “Pendant huit ans également, j’ai fait la marionnette pour EconomieSuisse. Je suis donc aussi un professionnel dans ce domaine.”