Un véritable coup dur pour la Nati.

Coup de massue pour la Suisse à la veille de son troisième match de poule face au Costa Rica. Suite aux comportements de Shaqiri, Xhaka et Lichtsteiner lors du deuxième match de son groupe contre la Serbie, la FIFA a décidé de prendre la pire des mesures en guise de réprimande, en obligeant Vladimir Petković à à titulariser Haris Seferović pour toute la durée du match face au Costa Rica. “C’est une nouvelle effroyable” admet Peter Gilliéron, président de l’Association suisse de football. “Nous avions pensé que dans le pire des cas, Shaqiri et Xhaka seraient suspendus pour un ou deux matchs. Là, c’est bien plus catastrophique.”

Le président de l’ASF tient tout de même à relativiser : “Bien que la nouvelle soit très dure à digérer, cela aurait cependant pu être bien pire. On aurait pu par exemple nous forcer à reprendre Léonard Thurre comme attaquant. Je pense qu’on aurait déclaré forfait dans ces conditions.”

Image : Wikimedia/Steindy (CC BY-SA 3.0)