A chacun sa manière de fêter les 100 ans de la fin de la Grande Guerre.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, Basile, jeune étudiant de 18 ans, a décidé de fêter le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale à sa manière : s’acheter Battlefield 1, l’opus de la série dont les événements se déroulent justement durant la période de la Grande Guerre. Un choix qu’il argumente : “Franchement on apprend pire beaucoup de trucs en jouant à des jeux vidéo quoi.” Loin d’en être à son coup d’essai, Basile explique au contraire qu’il passe essentiellement par le biais des jeux vidéo afin de perfectionner son bagage culturel : “Depuis que j’ai joué à Age of Mythology et Assassin’s Creed : Origins, je connais juste tout de l’Egypte quoi. Pis avec tous les FPS (ndlr : First-Person Shooter) auxquels j’ai joué, je vais juste être trop une brute à l’armée quoi.”

Basile ne peut s’empêcher de noter toutefois une incohérence durant le déroulement de la Grande Guerre : “Franchement je comprends pas pourquoi ils ont pas tout résolu avec un deathmatch et un timer. En 10 minutes c’était réglé, y aurait pas eu besoin de faire quatre ans de guerre!”

Images : capture d’écran/Electronic Arts