Malgré plusieurs interrogatoires, l’homme persiste.

Voilà une traque qui aura duré plusieurs années. Hier, dans la matinée, la police lausannoise a annoncé avoir enfin mis la main sur la personne qui prétendait être satisfaite par les services de l’opérateur téléphonique et fournisseur d’accès internet Salt Mobile. “C’est le fruit d’une collaboration active de la plupart de nos unités” se félicite Sean Raïs,  porte-parole des forces de l’ordre. L’origine de l’affaire, tout le monde la connaît : en 2016, un an après le rachat d’Orange, un avis est déposé sur un site d’évaluation d’opérateur téléphonique. “Service fiable, personnel compétent, hotline efficace” : c’est en ces termes qu’étaient décrits les services de Salt par le mystérieux Gérard1978. “C’est le hotline efficace qui nous a mis la puce à l’oreille” confie Sean Raïs.

Fait surprenant, c’est notamment grâce à Xavier Niel, propriétaire de Salt Mobile, que la traque a pu être menée à bien, ainsi qu’il l’a expliqué au JDAPP : “Notre culture d’entreprise, c’est la médiocrité et l’absence de considération pour le client. Penser que l’un d’entre eux puisse être satisfait par nos services, ce n’est rien d’autre que de la diffamation. Nous soupçonnons d’ailleurs Swisscom et Sunrise d’avoir soudoyé ce fameux Gérard1978 pour décrédibiliser notre entreprise.”

Images : JDAPP