Le papier journal “n’avai[t] pas signé pour ça.”

Nouveau revers pour le tout-ménage de l’UDC, “Edition Spéciale”, qui avait déjà subi un certain nombre de critiques à travers le paysage politique helvétique. Ce matin, en effet, c’était au tour du papier journal de sortir du silence pour se plaindre du traitement qui lui a été réservé et afin de se désolidariser de ce qui lui a été écrit dessus : “Vous savez, quand j’étais jeune et que je n’étais encore qu’un papier normal, on m’avait dit “tu verras, être papier journal, c’est super, tu serviras une belle cause”, tu parles ouais” témoigne-t-il en faisant une forte impression.

Le papier journal raconte son calvaire au moment où il a appris qu’on allait lui imprimer dessus le tout-ménage de l’UDC : “Quand j’ai su ce qu’on allait m’imprimer dessus, c’était trop tard, j’étais déjà à l’imprimerie : je n’ai rien pu faire.” Naturellement, depuis cet événement, le papier journal ne peut plus sortir de chez lui sans subir les quolibets de ses amis : “Jusque-là, on se foutait de la gueule de notre pote qui avait eu la malchance de se faire imprimer Le Matin dessus. Maintenant, vous imaginez bien, c’est moi qui ramasse.”

Le papier journal se trouve dans une situation délicate et ne sait plus, à l’heure actuelle, où se rediriger professionnellement. “Pour être honnête, j’hésite à devenir papier toilette, je pense que ce sera largement moins dégradant” conclut celui qui doit désormais se faire violence pour ne pas songer au feu.

Image : JDAPP