“Il a ensuite fait des choix plus funestes” admet-il cependant.

Une nouvelle polémique à venir ? Selon nos informations, après Philippe Pétain, Emmanuel Macron envisage de rendre hommage à Michel Peiry, plus connu sous le nom du sadique de Romont : “C’était un très grand automobiliste durant la première partie de sa carrière” se justifie le chef d’Etat français auprès du JDAPP. “Oui, il a effectivement ensuite fait des choix plus funestes avec les autostoppeurs” concède-t-il néanmoins.

Le président français ne s’arrête pas là : “Durant sa jeunesse, lors de son apprentissage en tant que sommelier à Fribourg, il était réputé pour la très grande qualité de son service. C’est une réalité de votre pays.” Il ajoute encore : “Je ne pardonne en rien, mais je ne gomme rien de votre histoire. On peut faire un très bon steak frites et faire des choix de carrière discutables ensuite, c’est ce qui fait la complexité de la nature humaine.”

Image : Wikimedia commons/kremlin.ru (CC BY 4.0)