Une contre-attaque lancée avant même les résultats de dimanche prochain.

“Quand on l’attaque, le Capital contre-attaque” a martelé solennellement le président des Jeunes Libéraux-Radicaux (JLR) lors d’une conférence de presse. En effet, alors que le peuple suisse s’apprête à voter pour ou contre l’initiative de l’Asloca “Davantage de logements abordables”, les JLR ont décidé de répliquer avant même le résultat de dimanche en lançant leur propre initiative “Davantage de logements inabordables” qui sera soumise à la votation au début de l’année prochaine.

Le but de cette loi est, pour les initiants, limpide : “Nous cherchons à endiguer cette épidémie de pauvres qui sévit en Suisse” explique Jean-Jacques De La Particule, membre du comité d’initiative. “Père m’a toujours dit de me méfier des pauvres. Il paraît que ces gens sont vecteurs de maladies et qu’ils ne savent même pas lancer de start-up. S’ils ne peuvent plus se loger, alors ils disparaîtront, n’est-ce pas ? Maintenant filez, manant, j’attends mon chauffeur.”