Une soirée festive qui se termine en drame.

A Pully, la terreur a vraiment régné hier soir, durant la nuit d’Halloween. Alors que tout le monde avait vêtu son plus beau costume afin d’aller récolter les fameux bonbons, un homme, toujours recherché par la police, a quant à lui décidé de semer peur et désolation en se déguisant en prime d’assurance maladie. “Je n’ai jamais vécu une peur pareille” témoigne Marianne, chez qui la prime d’assurance maladie est venue sonner. “J’étais complètement tétanisée. Il m’a dit «la prime d’assurance maladie ou la franchise élevée ?» avec un sourire narquois. Parfaitement désemparée, je lui ai donné l’équivalent d’une prime d’assurance maladie, soit environ 430.- CHF.”

Dans son malheur, Marianne a tout de même eu de la chance, puisque plusieurs victimes de la prime d’assurance maladie ont été prises de nausées et de malaises, nécessitant dans bien des cas une intervention médicale. “Nous avons reçu environ une cinquantaine d’appels en provenance de Pully” détaille le porte-parole du service d’urgence du CHUV. “Alors que certains ont simplement été victimes de malaises, pour d’autres, la situation a été bien plus dramatique : nous avons ainsi du traiter sept AVC durant cette même nuit.”

A ceci s’ajoute une double-peine. “La plupart des victimes de la prime d’assurance maladie avait fait en sorte ne pas aller chez le médecin cette année car ils avaient fait le choix d’une franchise élevée” explique le porte-parole. “Ils vont donc devoir payer plein pot leur prise en charge médicale.”

Image : Pixabay/webandi