Un drame pour ce collectif d’extrême droite

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas manquer d’inquiéter beaucoup de militants de droite dure. Alors que les médias relayaient cette semaine le fait que le Toblerone était désormais halal afin de pouvoir séduire un public plus large, le collectif d’extrême droite “No Halal” a donc décidé de traquer tous les éléments halal de leurs quotidiens afin de pouvoir les boycotter complètement. “A la base, nous voulions bannir uniquement les aliments halal que nous pouvions trouver” explique Francky Mussolini, porte-parole du collectif. “Malheureusement, les plus extrêmes de nos militants ont décidé d’aller plus loin et se priver de tout ce qui était halal, que cela soit alimentaire ou non.” Les conséquences ne se sont malheureusement pas faites attendre : alors que l’un des militants, Ruben Le Pen, a découvert que l’air qu’il respirait pouvait être considéré comme halal, lui et deux de ses camarades ont alors immédiatement cessé de respirer avant de mourir d’asphyxie quelques heures plus tard.

Ruben Le Pen n’en était pas à son coup d’essai. “Je pense que cette décision extrême a été causée par son état de santé déplorable ces derniers jours” explique Francky Mussolini. “Ruben avait découvert quelques jours auparavant que l’eau qu’il buvait été halal : il s’hydratait donc exclusivement avec de l’alcool pur.”

Image : PxHere