Un souhait qui explique le retard dans la réattribution des dicastères au sein du gouvernement.

Hier matin, le Conseil fédéral révélait la nouvelle attribution des départements aux différents membres du gouvernement après l’élection de Viola Amherd (PDC) et Karin Keller-Sutter (PLR). Pourtant, plusieurs observateurs ont noté que cette nouvelle composition aurait normalement dû être communiquée vendredi passé, mais que les conseillers fédéraux n’avaient alors pas réussi à se mettre d’accord sur la nouvelle distribution des différents dicastères. Selon nos sources, c’est un caprice de Guy Parmelin (UDC) qui serait la cause de ce délai, puisque celui-ci souhaitait ordonner la création d’un nouveau département, celui de l’apéro.

En effet, après avoir été pendant presque trois ans à la tête du département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, le conseiller fédéral vaudois souhaitait la création de ce nouveau dicastère dans le but notamment de créer un ensemble de règles dédiées à la consommation de vin blanc et de saucisson entre 10h00 et 12h00 et entre 17h00 et 19h00. Malgré sa très vaste expérience dans le domaine, les autres conseillers fédéraux ont apparemment décidé qu’il ne s’agissait pas d’une mission urgente à accomplir pour le gouvernement, puisque la population helvétique s’en sort très bien par elle-même.

Cependant, Guy Parmelin ne serait par le seul à blâmer pour ce retard. En effet, selon nos informations, l’ensemble du Conseil fédéral a dû expliqué pendant plusieurs heures à Johann Schneider-Ammann qu’il ne ferait plus partie du gouvernement l’année prochaine.