Un coup dur pour le désormais célèbre sorceleur.

Un premier retour de bâton pour le plus célèbre des sorceleurs ? Une fois la consécration acquise grâce à la série qui lui est consacrée, Geralt de Riv semblait intouchable. En effet, depuis la publication du roman lui étant dédié en 1990, la popularité du sorceleur n’a cessé de croître. Pourtant, alors qu’il était de passage en Suisse, Geralt a été épinglé par l’Office des impôts des Grisons, canton dans lequel il s’était temporairement installé.

Fonctionnaire à l’Office des impôts grison, Ernst Prozedur reproche au sorceleur les faits suivants : “Alors qu’il s’est déclaré comme indépendant, M. de Riv a omis de mentionner plusieurs revenus qu’il a reçus pour des missions effectuées sur le territoire suisse. Il a notamment omis de déclarer un salaire lié à la chasse de plusieurs dahus sur le territoire grison. Il a également mis fin au règne de quelques sorcières valaisannes cachées dans les Alples.” Ernst Prozedur a donc averti Geralt que s’il ne présentait pas les documents requis dans un délai de deux semaines, il serait poursuivit par l’Etat des Grisons. Par ailleurs, Geralt a également été invité à déclarer ses side quests comme une activité accessoire, et non comme activité principale.

Contacté par nos soins, Geralt de Riv n’a pas souhaité répondre aux accusations le visant. Il s’est contenté d’un laconique : “Mmh… Fuck.”

Image : The Witcher/Netflix (capture d’écran)