“Encore un coup des socialopes!” aurait-il déclaré en apprenant la nouvelle.

Stupeur dans l’assiette de cet élu UDC. Après que Sylvie Podio, présidente du Grand Conseil, a décidé d’organiser un buffet végétarien lors de son repas d’intronisation, ce qui a suscité la colère de la section UDC Vaud, Kevin Remise, un élu du même parti, a décidé de désormais vérifier la teneur de son alimentation personnelle “afin de [s’]assurer qu'[il] n’ingérai[t] rien de végétarien ou de végane” ainsi qu’il l’a déclaré à la presse. Et là, c’est le drame : Kevin apprend que plusieurs aliments qui jusque-là faisaient partie de son quotidien ne contiennent aucune chaire animale et même, pour certains, aucun produit d’origine animale. “J’avais des soupçons pour le riz, vu que c’est un truc qui vient pas de chez nous, mais alors la pomme de terre…”

Mais la goutte qui fit déborder le vase fut quand l’élu UDC entreprit de se pencher sur le cas de son repas préféré : la fondue. “C’est pas possible je vous dis ! C’est encore un coup des socialopes!” aurait-il déclaré en apprenant la terrible nouvelle. “Vous allez pas me dire que dans les fondues que je mangeais, y avait pas de viande ou quoi ?” Le coup de grâce ? “Y en  a pas non plus dans la raclette, apparemment. Tout fout l’camp, avec ces gauchiasses” a-t-il renchéri.

Visiblement accablé, Kevin Remise ne s’est pourtant pas laisser abattre : “Contre le diktat des minorités islamo-vegano-bobo-gauchistes, je vais désormais mettre des lardons dans ma fondue!”