Les enfants avaient fêté Halloween le 1er novembre, alors que la nouvelle loi sur la mendicité devenait applicable.

Nul n’est censé ignorer la loi : voilà une leçon que cette vingtaine de jeunes lausannois âgés de 10 à 16 ans auront apprise malgré eux. Alors qu’ils avaient entrepris d’aller récolter des bonbons vendredi soir, le 2 novembre, au lieu du mercredi 31 octobre afin de pouvoir veiller plus tard, ceux-ci ont été interpellés par la police après avoir frappé à quelques portes. “Les individus de type jeunes étaient clairement en infraction illégale avec la nouvelle susdite loi sur la mendicité qui rentrait justement en vigueur le jour d’avant” a expliqué Jérémy Prune, policier de la capitale vaudoise. “D’autant plus qui plus est, les jeunes de type enfants utilisaient des menaces pour récolter les bonbons de type friandises, en disant notamment par exemple «des bonbons ou la vie».”

Placés en garde à vue, les jeunes s’en sont sortis avec une amende de 50.- CHF chacun. “Quant aux bonbons de type friandises sucrées, nous avons procédé à une confiscation du matériel afin que nous puissions faire une analyse conduite par nous-mêmes et par nos soins” a également déclaré Jérémy Prune. “Pis également, j’adore les Haribos aussi en fait.”

Image : Pexels/rawpixel.com