Un séisme de magnitude 5.6 sur l’échelle de Magnin a également été enregistré suite à sa passe décisive à Ajeti.

Le match de la Suisse contre l’Islande hier n’a pas eu d’intérêt que pour les amateurs de football : les climatologues, eux aussi, en ont eu pour leur argent. En effet, suite au but d’Haris Seferović contre l’équipe scandinave dans le cadre de la Ligue des nations, des précipitations se sont formées presque instantanément au-dessus des alentours du stade, ceci ayant provoqué des tombées de neige inédites pour un début de mois de septembre.

Ce n’était pas le seul événement naturel exceptionnel de la soirée : lors du 5-0, suite au but d’Ajeti qui a pu jouir d’un centre décisif de la part de ce même Seferović, les sismologues ont enregistré un séisme de magnitude 5.6 sur l’échelle de Magnin dans la région de Saint-Gall. Un record.

Image : Wikimedia/Steindy (CC BY-SA 3.0)