Un nouveau projet suite à l’échec de dimanche.

Alain Berset n’est pas en manque d’idées. Suite au rejet dimanche de la réforme des retraites par le peuple, le conseiller fédéral socialiste a dû rapidement proposer de nouvelles idées au groupe de travail qui avait concocté cette réforme avortée. Ainsi, ce matin, Alain Berset a expliqué au JDAPP la principale direction de la prochaine réforme de l’Assurance Vieillesse et Survivants (AVS) : “Nous avons tiré les conclusions de l’échec de ce dimanche : les Suissesses ne souhaitent pas travailler plus longtemps et nous le comprenons. Dans l’optique de trouver un compromis, nous allons donc dans le cadre de la prochaine réforme des retraites leur demander de vieillir plus lentement.”

Ainsi, selon cette nouvelle réforme de l’AVS, l’âge de la retraite restera à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, mais les années féminines seront plus longues. Il explique : “Au lieu de fêter leurs anniversaires tous les 365 jours (ou 366, lors des années bissextiles), les femmes fêteront désormais leurs anniversaires tous les 375 jours.” Le nombre d’années travaillées restera donc intact : les femmes prendront toujours leurs retraites à 64 ans.  “Tout le monde est gagnant” a-t-il conclu, satisfait.

Cette technique a en tout cas donné des idées à d’autres conseillers fédéraux. Ueli Maurer a quant à lui proposé de garder le même budget annuel pour la défense pour les années prochaines, tout en ajoutant une petite subtilité : “On garde le même budget, mais on fait un petit changement de calendrier : une année ne ferait que 10 jours.”

Image (recadrée) : Flickr/bauerverband (CC by 2.0)