Il ne s’agit pas du premier long-métrage à subir une reclassification.

Le célèbre film de Sam Mendes, American Beauty, récompensé par plusieurs Oscars lors de la cérémonie du même nom en 2000, s’est vu attribué un nouveau genre. En effet, alors que celui-ci était catégorisé jusqu’ici comme étant une “comédie dramatique”, les spécialistes ont jugé plus correct de le classer désormais sous le genre “documentaire” : “Après les multiples accusations d’acteurs, jeunes pour la plupart, à l’encontre de Kevin Spacey, il est devenu évident à nos yeux que le film était en fait une monstration fidèle de la réalité et non une oeuvre de fiction, comme nous l’avions cru dans un premier temps” a reconnu Andrew Bobine, rédacteur en chef d’un site spécialisé dans le septième art.

Une première ? Certainement pas, ainsi que le rappelle Andrew Bobine : “La même année, lors de la diffusion de Star Wars, épisode I : La Menace Fantôme, réalisé par Georges Lucas, nous avions également dû procéder à un changement. En effet, alors que le long-métrage avait été présenté comme relevant de la science-fiction, nous avions instantanément compris qu’il s’agissait d’une erreur, puisque tout indiquait que le film était une comédie.” D’autres films seront donc à l’avenir susceptibles de subir une reconsidération catégorielle si les experts le jugent nécessaire.

Image : Capture d’écran (Sam Mendes, American Beauty, Dreamworks SKG, 1999)